Depuis la mise en place de notre email “urgence@s2de.fr” pour répondre le plus rapidement à vos demandes d’aides, de conseils dans votre direction d’école, notre équipe ne chôme pas.

Parfois pour une question rapide comme celle-ci qui revient fréquemment depuis une semaine : On est bien d’accord que lorsque l’on est déjà en poste depuis fort longtemps et que l’on ne souhaite pas participer au mouvement, on n’a pas à se réinscrire sur la liste d’aptitude ?” ou encore une demande d’aide pour préparer un rendez-vous de carrière : “Directrice d’une école primaire de 17 classes pour la troisième année, j’ai appris cet été que j’aurai un entretien de carrière, échelon 9. Je n’arrive absolument pas à trouver sur les fiches d’entretien ou les grilles quelque chose correspondant à une direction totalement déchargée. Auriez vous des pistes ou même la fameuse grille d’entretiens sur ce qui m’attend dans ce cas de figure ?” ou pour savoir si vous êtes le seul face à une demande institutionnelle et comment y répondre : “Dans l’académie de Lyon, les directeurs sont « réquisitionnés » pour faire partie des équipes d’évaluateurs externes lors des évaluations d’école. Après 2 école à “évaluer” l’an passé, nous passons cette année à 10 écoles, avec 5 demi-journées de travail pour chaque école (sans compter la rédaction du rapport que seul un collègue réalise), cela représente 50 demi-journées où je ne serai pas présent sur mon établissement… une aberration. Est-il possible de refuser d’être évaluateur externe lorsque l’on est directeur déchargé à 100 % ?” et aussi parfois pour des coups de gueule face à des situations incompréhensibles dûes à un retard ou une erreur dans le suivi administratif de votre dossier : “Je suis un peu désemparé face à une situation ubuesque : je n’ai eu aucune augmentation en septembre (échelon 6), à mon étonnement, j’ai compris que cette « non augmentation » est dû à un « oubli administratif », je n’ai eu aucune indemnité de direction ce mois ci, ni l’indemnité de sujétions spéciales, ni la NBI alors que je n’ai pas changé de poste ni d’école et que je suis nommé à titre définitif depuis l’an dernier … Explication de ma gestionnaire par mail : erreur administrative, régulation prévue fin novembre, donc encore 2 mois … sans indemnités !

Mais vous nous appelez également à l’aide parfois pour votre propre santé et des missions ou demandes hiérarchiques qui rendent votre direction éprouvante : “Cette dernière semaine du mois de septembre a été la plus difficile et la plus fatigante de ma carrière. Chaque année est de plus en plus difficile et les heures supplémentaires sont de plus en plus nombreuses.”

Cette année, l’inclusion difficile d’un élève revient dans de nombreuses demandes urgentes comme dans ce courriel d’une collègue : “Je ne vois pas trop comment admettre cette petite fille sans aide humaine. J’ai très peur de l’accident. La maman m’a dit qu’à plusieurs reprises, lors d’une minute d’inattention la petite avait avalé des choses qui ne se mangent pas. Je sens bien que je me mets dans l’illégalité en n’admettant pas la petite mais d’un autre coté, comment faire pour éviter l’accident et nous protéger ? Je ne pense pas que l’école sans aide humaine soit une possibilité pour cette petite.“.

Nous avons mis en place plusieurs déchargés syndicaux (directrices et directeurs libérés de la direction et de la classe) tous les jours de la semaine d’école. Ils se concertent avant de vous apporter leur aide.

Parfois, c’est très simple, parfois nous devons vous appeler pour comprendre votre problématique.

Mais un message arrivé dernièrement nous fait penser qu’il faut à chaque fois, être réactif : “J’ai besoin d’une aide urgente. Je vous remercie par avance. Je ne veux pas finir comme notre collègue Christine RENON.

Nous allons prochainement passer à une nouvelle phase sur l’aide que nous pouvons vous apporter : faire des visios sur des thèmes précis liés à notre métier et développer une application direction d’école avec des FAQ.

Extraits de quelques messages reçus par le syndicat depuis la mise en place du l’email d’urgence direction – 5 octobre 2023