Communiqué de Maitre Le LAY, avocat à Rouen en charge de la défense de la directrice de la maternelle où était scolarisée Lisa.

“Je suis surpris de cette communication qui intervient plus d’un mois après la mise en examen de ma cliente.

Je tiens à rappeler, à toutes fins utiles, que cette dernière est toujours présumée innocente et que sa mise en examen ne saurait en aucune façon être interprétée comme une déclaration de culpabilité.

Je ne peux à ce titre que regretter la présentation et les termes utilisés par le ministère public et espère avec force que le secret de l’instruction sera rigoureusement respecté dans cette affaire par respect de la présomption d’innocence mais également pour les parties civiles présentes dans ce dossier.

Ma cliente répondra naturellement à toutes les questions et interrogations du magistrat instructeur, et à lui seul.

La présentation des faits telle que faite par le ministère public n’engage que ce dernier.”